Home > Actualités > Nouveau fléchissement du nombre d'informaticiens en Belgique
Filtrer les nouvelles :

28-08-18 par Koen Peeters

N'ayez pas peur. Contrôlez-ici si le GDPR concerne vous et/ou prenez des mesures organisationelles et techniques. Premièrement l'organisation, puis le technique. Pas à l'inverse.

Newsletter

Nouveau fléchissement du nombre d'informaticiens en Belgique

Nouveau fléchissement du nombre d'informaticiens en Belgique
Cijfers van Eurostat over het aantal ICT'ers in België van 2011 tot 2016

Data News a publié un article consacré aux statistiques Eurostat concernant les profils ICT en Europe.

En Europe, plus de 214 000 nouveaux professionnels de l'ICT ont rejoint le marché de l'emploi entre 2011 et 2016, soit une croissance de 2,7 %.

Nous constatons une tendance inverse en Belgique. Dans notre pays, le nombre d'informaticiens en Belgique était à la hausse depuis 2011 pour atteindre un pic en 2014, suivi d'un fléchissement de presque 3 % depuis lors .

Les femmes restent une minorité dans le secteur ICT belge.

L'évolution du nombre de fonctions ICT ces 5 dernières années se résume comme suit :

  • 2011 : 159 200
  • 2014 : 199 700 (4,4 % de la population professionnelle)
  • 2016 : 193 800 (4,2 % de la population professionnelle)

Des pays comme la Finlande et la Suède comptent plus de 6 % d'informaticiens. En Belgique, 86 % de population ICT sont des hommes. Sur l'ensemble des fonctions ICT dans notre pays, seulement 14,1 % sont occupées par de femmes. Les départements ICT comptent près de 6 hommes pour chaque femme.

Trois leçons à retenir par les entreprises

  1. Les entreprises auront de plus en plus de difficultés à trouver des informaticiens. Surtout si le recrutement de professionnels de l'IT ne constitue pas une activité première de votre service du personnel, ces emplois ICT resteront vacants de plus en plus longtemps.
  2. La sous-traitance finira par s'imposer, par nécessité et en raison de l'efficacité. Les tendances observées chez les grandes multinationales se manifestent également au sein des PME. Il peut ainsi s'agir de spécialistes de l'ICT travaillant (temporairement) pour votre compte ou de sous-traitance d'une partie de votre environnement ICT : votre infrastructure et votre réseau, vos espaces de travail, votre helpdesk, etc.
  3. Il vous faudra trouver un équilibre entre spécialistes et généralistes. Indépendamment de cette baisse des professionnels de l'ICT disponibles en Belgique, on observe d'une part une simplification apparente pour les utilisateurs (professionnels) et d'autre part une complexité accrue "en coulisses". Vous avez donc davantage besoin de profils plus spécialisés dans leur domaine que d'informaticiens polyvalents. Par contre, les départements commerciaux demandent des généralistes capables de réfléchir avec eux sans toujours penser aux bits et bytes. Parvenez-vous à trouver cet équilibre ?

 Découvrez notre offre de consultants ICT.

N'hésitez pas à nous faire signe si vous avez besoin d'aide.

Chargement
Contact