Home > Actualités > Ce que tout CIO doit savoir sur l’hyperconvergence

Inspired and powered by

Intéressé(e) par les possibilités offertes par une infrastructure hyperconvergente pour votre entreprise ?

Demandez un assesment Infrastructure & HCI sur mesure et déterminez en quoi celui-ci vous est favorable.  

Contactez nous

Filtrer les nouvelles :

Newsletter

Ce que tout CIO doit savoir sur l’hyperconvergence

Ce que tout CIO doit savoir sur l’hyperconvergence

Qu’est-ce que l’hyperconvergence ?  

L’idée maîtresse de l’hyperconvergence est la combinaison en un seul système de la puissance de calcul, du stockage des données et de la mise en réseau. De la sorte, une hyperconverged infrastructure (HCI) est plus facile à gérer et à adapter qu’une infrastructure classique.  

Comment se présente une infrastructure hyperconvergente ?  

L’infrastructure classique d’un data center est basée sur trois couches distinctes qui sont le stockage, le calcul et le réseau sous-jacent qui relie l’un et l’autre. A chaque couche correspond une solution ‘best of breed’. L’infrastructure est donc l’addition de différents éléments émanant de multiples fournisseurs, chacun proposant son propre logiciel de gestion.  

Dans une infrastructure convergente (CI), cette complexité est déjà réduite. Certes, stockage, puissance de calcul et réseau restent des composants séparés, mais ils sont proposés en bundle (rack), permettant ainsi la gestion depuis un système central. Toutefois, une infrastructure convergente présente certaines limites en termes de matériels et de gestion.  

En finir avec les silos 

Dans une infrastructure hyperconvergente (HCI), il n’est plus question de silos séparés. A leur place, un serveur x86 standard fournit tant la capacité de calcul que l’espace de stockage. La HCI combine l’idée d’une infrastructure convergente à celle d’un Software Defined Data Center (SDDC). La HCI assure néanmoins une meilleure intégration entre les différentes parties des data centers par l’utilisation de logiciels adaptés. Raison pour laquelle nombre de personnes optent pour la HCI lorsqu’il s’agit de choisir entre HCI et CI.  

Les pierres angulaires de l’hyperconvergence 

Il existe différents éléments de base indispensables à la HCI. Ce sont :   

  • Des serveurs x86 : ces serveurs, modernes et adaptés, sont extrêmement puissants présentant à la fois de puissants processeurs, mais aussi de grandes capacités de stockage et des disques flash rapides pour assurer des performances fiables.  
  • Un Software defined storage : cette fonction permet de rendre abstraites les fonctions de stockage du matériel et de virtualiser le direct attach storage en différents segments pouvant être gérés de manière centralisée. Le logiciel assure également le host-provisioning, le load-balancing et, souvent, la sécurisation des données.  
  • La virtualisation : elle permet de rendre abstraites les couches informatiques ainsi que le réseau afin de partager et d’optimiser les ressources physiques. Cela améliorera considérablement l’efficacité et la sécurité.  
  • L’Ethernet haute vitesse : les commutateurs Ethernet actuels sont utilisés pour connecter des points de jonction HCI afin de créer un groupe virtuel et clusterisé de ressources présentant à la fois un IOPS élevé et une faible latence.  

Toutes ces technologies regroupées sur un serveur permettent de créer un SAN virtuel qui présentera les mêmes niveaux élevés de performance, de disponibilité et de résilience qu’un SAN classique.  

Les avantages de l’hyperconvergence 

Une HCI combine la puissance de calcul, l’espace de stockage et le réseau en une seule couche système entièrement automatisée et gérée de manière centralisée. Le résultat est logiquement de nombreux gains en termes d’efficacité. Aucun achat de serveur individuel n’est requis et aucun Storage Area Netwerk (SAN) ou Network Attach Storage (NAS) ne doit être installé et faire l’objet d’une maintenance. Le système dispose de ses propres logiciels de virtualisation et des outils de gestion nécessaires. Il est, en outre, supporté par un et un seul fournisseur.  

L’un des avantages à combiner puissance de calcul, stockage et réseau en un seul et même système est que cette solution rend l’infrastructure dynamiquement gérable et reconfigurable sur plusieurs serveurs. Aucune expertise en gestion de systèmes de stockage n’est requise. Dans le même temps, l’encombrement lié au data center et/ou au site de colocation est considérablement réduit, des économies sont réalisées et une plus grande puissance de calcul est disponible pour l’ensemble des workloads business primaires.  

Les entreprises souhaitent bénéficier d’une expérience dans le cloud – des vitesses plus élevées, des coûts réduits et une importante facilité d’utilisation – sans perdre en contrôle et en sécurité. Une infrastructure hyperconvergente peut aider à atteindre cet objectif.  

Selon un rapport de The Enterprise Strategy Group, les utilisateurs de HCI ont vu leurs coûts d’infrastructure diminuer en moyenne de 25%. Le temps consacré à la maintenance au quotidien est quant à lui réduit de 31% et le temps consacré au déploiement de 52%.  

HCI, Edge et SDDC 

Des termes souvent utilisés lorsqu’on aborde la HCI sont Software Defined Data Center (SDDC) et Edge Computing. Deux termes qui présentent des convergences, mais aussi des différences.  

La HCI peut être considérée comme un précurseur d’un Software Defined Data Center. Une infrastructure hyperconvergente fournit les mêmes fonctions que celles prises en charge par un SDDC sur base d’une architecture x86 classique et d’un espace de stockage. En outre, la configuration et la gestion du réseau peuvent être virtualisées (SDN) tandis que la gestion IT peut être automatisée (Automation) à tel point que la HCI devient un SDDC mature.  

Dans le cadre du Edge Computing, les fonctionnalités du data center comme le computing et le stockage sont placées à proximité des points finaux (comme les points of sales et autres IoT). Ceci est rendu possible en utilisant des périphériques matériels plus intelligents. La gestion de ceux-ci ainsi que l’extension éventuelle du Edge Computing sont facilitées avec une HCI.  

Inspired and powered by

Intéressé(e) par les possibilités offertes par une infrastructure hyperconvergente pour votre entreprise ? Demandez un assesment Infrastructure & HCI sur mesure et déterminez en quoi celui-ci vous est favorable. Un outil Saas effectue une analyse (non invasive) de l’ensemble de votre environnement, physique comme virtuel.  

Chargement
Contact